Un pion sur la planète

Ou extraits d'une vie singulière

07 novembre 2007

Le temps fera les choses...

Il y a plusieurs jours que je n'ai pas écrit. D'un côté cela me manque, mais d'un autre je ne sais pas comment structurer un quelconque article.

Je pourrais en effet concocter un petit billet sur une qualification à Niort, un autre sur un déplacement très sympathique en Normandie. Je pourrais évoquer le dossier épineux de l'arche de Zoé, écrire un énième article sur la peine capitale qui me révolte. Je pourrais également me défouler et passer mes nerfs avant le mois bien compliqué qui va débuter...

A vrai dire tout se chamboule un peu, se télescope... Mais je me dis que je dois conserver cette bonne humeur autant que possible, rire et profiter de plein de belles choses, garder espoir pour celles qui me tracassent, prendre sur moi pour les obstacles à franchir. Je me dois d'être tout ça car une fois les soucis oubliés je suis conscient du bonheur qui est le mien.

J'ai envie aussi de redire à celui qui se reconnaîtra que je suis de tout coeur avec lui. J'imagine ta peine et ton chagrin, j'y pense plus que tu ne le crois sans doute... Je ne vis pas ta souffrance, j'espère ne jamais la vivre, mais je la comprends. Je sais aussi que tu sera fort, et même si elle était sans doute une façade ta joie de vivre dimanche faisait plaisir à voir. Je ne sais pas quoi te souhaiter, ce serait indécent de ma part et toi seul sait ce que tu désires. Le temps fera les choses, très doucement mais sûrement. Il n'y a rien à dire, simplement que nous sommes là, que tu en ressortiras grandi, car tu le mérites !

Il y a aussi cette sacrée histoire, qui plus d'une fois m'a oté le sommeil. De ce côté aussi je fais de gros efforts, et je pense que je parviendrai à dépasser ma rancune. Retrouver l'amitié d'antan me semble inconcevable tant certaines cicatrices sont indélébiles, mais je reste convaincu que la situation s'amméliorera, peu à peu. Le temps fera les choses...

Me voilà à l'aube d'une épreuve, quasiment six mois après la dernière de ce type. Je ne m'y sens pas prêt, c'est impossible. Mais nous allons la réussir, c'est une certitude. Elle conditionne sans doute bien des choses, elle conditionne notre avenir. C'est sans doute cette épreuve qui peut me retirer le sourire durant les jours qui vont venir... Mais au final je retrouverai le tien. Chaque jour qui passe nous rapproche de cet avenir fixé, pas trop loin d'ici. Le temps fera les choses...

Posté par riton72 à 15:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Que dire...le temps fera les choses.
    Bisous tout plein p'tit frère.

    Posté par FredBleue, 07 novembre 2007 à 15:50
  • Merci pour deux choses...

    Posté par gg, 07 novembre 2007 à 23:58

Poster un commentaire