Un pion sur la planète

Ou extraits d'une vie singulière

28 février 2008

Jamais deux sans trois

C'est une romance inachevée, une belle histoire pour laquelle le point final est tombé hier soir. 118ème minute, instant cruel, désespoir unique : celui d'un rêve qui se brise. Adieu les espoirs de finale et les envies de Stade de France. Le rideau est tombé sur une coupe qui s'envole à nouveau.Cette finale n'en finit donc pas de nous narguer. Chaque année elle nous tend les bras, avant de retirer sournoisement le trophée pour une autre destinée.La fin d'une épopée ? Certainement pas ! C'est à force de ténacité, de cœur et de... [Lire la suite]
Posté par riton72 à 17:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 février 2008

Triste football...

Déplacement tonique, déplacement dynamique ! Il faudra en retenir la joie de la victoire, mais également tirer les leçons à l'avenir de toutes les dérives de notre football... Comment cautionner les agissements de la soirée d'hier dans le Nord ? La seule certitude qui en ressort, à froid ce matin, c'est que dans mon estime Valenciennes est rayée de ma carte du football français. Inexplicable, tout simplement, de la part d'un club victime il y a une semaine à peine de la bêtise humaine, et qui se croyait bien aise de jouer... [Lire la suite]
Posté par riton72 à 13:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 février 2008

Josie, c'est fini

Josie, nous sommes à une toute petite semaine de notre séparation à l'amiable.Non, je n'ai pas de trémolos dans la voix. Non, je n'ai pas non plus de regrets. A l'heure de nous séparer, j'espère que comme moi tu garderas en mémoire tous les bons souvenirs passés de notre belle histoire.Plus de deux ans de vie commune, ça marque une vie. Ce n'est tout de même pas rien, et ensemble nous avons écumé bien des aventures ! Je n'ai pas souvenir d'un quelconque mauvais moment, quelques frayeurs tout au plus, mais aucun point noir au cours de... [Lire la suite]
Posté par riton72 à 23:11 - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 février 2008

Les raisons d'une démission

Il y a maintenant plus de quinze jours que j'ai expédié ce fameux courrier. Une simple enveloppe, une simple lettre rédigée à l'ordinateur, tout ce qu'il y a de plus banal. Le tout était accompagné des artifices d'un passé récent : des avantages en carton, certes non négligeables. Leur restitution incarne finalement à merveille ma démission.Voici pour l'acte et ses symboles. Mais si j'écris ce jour, c'est pour en préciser les raisons. Pourquoi préciser ? Sans doute pour tourner définitivement une page de plus d'un an et demi, avec ses... [Lire la suite]
Posté par riton72 à 13:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 février 2008

Ah ah ah ah ah hi hi hi hi oh oh oh ...

Tel un rire qui résonnera pour toujours comme le plus célèbre de la télévision, le plus communicatif, le plus sincère.C'est un personnage haut en couleurs qui s'est éteint ce matin. Une figure de la chanson française, un visage familier. Une veste blanche, un chapeau blanc, une silhouette très commune que j'ai toujours connue au travers de la petite lucarne. Comme s'il était indéboulonnable... Il y avait ce rire, mais aussi cette voix. Celle d'une chanson douce, qui me rappelle très souvent l'enfance et ce petit nounours.... [Lire la suite]
Posté par riton72 à 12:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 février 2008

(in)temporalité

Même en cent ans, je n'aurais pas le temps...Une chanson déjà si lointaine, quelques vieux souvenirs de chorale, mais surtout un air qui me procure toujours bien des frissons.Et à chaque fois les mêmes pensées, et cette même peur, celle de n'avoir pas le temps. Le temps de quoi ? Si ce temps n'était plus compté, qu'en ferai-je ? C'est fou ce que cette donnée incontrôlable qu'est le temps peut nous déstabiliser, nous interroger, nous faire tourner fou. Parce qu'elle est une donnée non palpable, qu'elle constitue quelque chose... [Lire la suite]
Posté par riton72 à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]