Un pion sur la planète

Ou extraits d'une vie singulière

27 décembre 2008

Sentidanse

Lorsque ses yeux se ferment,
Lorsque son visage s’endort,
Je me demande où ses rêves l’emmènent,
Je veille sur le plus joli des corps. 

Dans ces instants ce n’est qu’à elle que je pense,
Celle qui m’a donné ma plus belle chance,
Entrer pour toujours dans la danse,
Tango perpétuel ou valse en permanence. 

Chaque instant près de sa peau est une évidence,
Mais si jamais se présente une rare absence,
Ne résonne rien de plus qu’un vide immense,
C’est le lot de cet amour si intense… 

Le précieux fusionne-elle est que je l’Aime,
Ma perle, mon rayon de soleil, ma pépite d’or.
J’ai au fond de moi le vœu profond qu’un jour l’on sème ;
Près d’elle, rassuré, je me sens enfin fort.

Posté par riton72 à 22:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Faudra que tu m'apprennes a danser aussi ... lol

    Que de beaux sentiments dévoilés une nouvelle fois à ta chère et tendre, elle en a bien de la chance.

    Posté par Jeje, 30 décembre 2008 à 17:28
  • Jour de fête!

    Coucou Bas,je me permets! Tout d'abord meilleurs voeux,avec un tas de belles choses ,je crois savoir que tu vis des jours heureux,alors BRAVO pour ton envol...

    Belle journée de fête!

    tata Gege

    Posté par gege, 02 janvier 2009 à 11:38
  • Très belle prose, qui a du en ravir une

    Quand il y a les sentiments, ajouté à un talent naturel pour écrire... Xd

    Posté par Flo, 03 janvier 2009 à 04:39

Poster un commentaire