Un pion sur la planète

Ou extraits d'une vie singulière

22 janvier 2010

L'ode conditionnelle

Nu_Bleu

Si tu étais parfum, tu serais la douceur de la vanille,
Si tu étais fleur, tu serais l’élégance de la rose,
Si tu étais couleur, tu serais la passion du rouge,
Si tu étais fruit, tu serais le goût tendre de la framboise,

Si tu étais peinture, tu serais le Nu bleu de Matisse,
Si tu étais sculpture, tu serais la Camille Claudel de Rodin,
Si tu étais musique, tu serais Ma gonzesse de Renaud,
Si tu étais poésie, tu serais l’Elsa d’Aragon,


Mais tu n’es pas seulement fleur, poésie et tout à la fois, tu es bien plus ; Tu es toi, le trésor que la chance m’a fait découvrir, le point d’orgue de ma vie.

Pour les jours et les nuits encore de ce que l’on appelle l’éternité, j’espère juste…


De la musique écouter,

De la poésie déclamer,
De la couleur percevoir,

Et surtout, surtout, l’ivresse du parfum conserver…

Posté par riton72 à 16:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Han...

    ...j'en reste sans voix...époustouflée...
    Jolie prose p'tite frère!
    Elle en a de la chance.
    Bisous les z'amoureux.

    Posté par *Fred*, 22 janvier 2010 à 17:41
  • Eh,ben....

    C'est beau ,han la la ...

    Posté par Gege, 26 janvier 2010 à 21:52

Poster un commentaire