Un pion sur la planète

Ou extraits d'une vie singulière

19 octobre 2010

De l'art de la digression...

Il y a bien longtemps que je n’ai pas pris la plume - numérique - alors je vais m’efforcer d’en prendre le temps. Je réfléchis toujours à l’évolution que va subir ce blog, tout en vous assurant qu’il ne disparaîtra pas ! Mine de rien, il abrite quelques pans de ma vie, qu’ils soient essentiels ou futiles.

Digression

Le temps qui passe me pose toujours question et la seule réponse que je puisse trouver reste invariablement la même : il est insaisissable. Quelque part c’est bien malheureux, mais c’est sans doute pour cela que l’on sait apprécier les joies et maudire les peines.

Cet insaisissable temps, je le dédie à de nombreuses activités. Deux d’entre elles me tiennent particulièrement à cœur, à commencer par le site internet que j’ai lancé au printemps dernier. Pour être franc, je ne m’attendais pas à un tel succès, et sa réussite me surprend autant qu’elle me réjouit. Par ailleurs, je suis devenu rédacteur pour un site dédié à l’actualité de ma plus chère et tendre passion. Bref, si vous voulez plus de détails au sujet de ces deux sites, contactez-moi, à moins que leur écho ne se porte jusqu’à vous d’une autre façon… !

La vie suit donc son cours au gré de ses péripéties, de ses traces et de ses « hourrah ! », de ses réussites et de ses échecs, de ses bonnes et de ses mauvaises nouvelles, de ses déceptions et de ses heureuses surprises. Certains évènements vous laissent de marbre, d’autres vous instruisent de grandes leçons.

Et puis il y a les leçons passées, qui ont de positif qu’elles vous évitent erreurs et perte de temps - tiens, encore lui… - quand la vie se transforme en un éternel recommencement, quand la confiance que vous avez donnée vous est renvoyée dans la « gueule » avec la force d’un boomerang.

Par bonheur, il y a les Inamovibles, avec un grand « I » s’il-vous-plait ! Ceux que le temps - grrrrr…... - n'altère pas, ceux qui restent à la fois des repères, des piliers et très certainement la base d’une vie souriante.

Aïe ! A vrai dire, je n’avais pas forcément prévu de m’éloigner dans ce genre de considérations, et me voilà perdu ! Je tâcherai de continuer régulièrement à vous recommander quelques brindilles de culture, au travers de photos ou d’écrits. D’ici là, bien d’autres aventures m’attendent, notamment une petite virée dans une ville que j’aime tant et qui, à elle seule, saurait me donner des frissons…

Enfin, à ceux qui manifestent, expriment intelligemment leur désaccord : CON-TI-NUEZ ! Surtout ne battez pas en retraite (pfffff), ou cette dernière aura notre peau ! Quand la France aura compris quel pitre est à sa tête, au moins aura-t-elle le courage de ne pas renouveler son bail. Quoiqu’un pitre n’est pas forcément menteur, beau-parleur et embobineur, ce qui est pourtant le cas de celui-ci…

Posté par riton72 à 11:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

    Et quel pitre, mais une partie de ceux qui sont dans les rues aujourd'hui n'auraient-ils pas voté justement pour ce pitre??? Incompréhension totale...

    Bonne continuation dans tes projets (rédacteur pour?)!

    Posté par Fred ★, 19 octobre 2010 à 12:29

Poster un commentaire